Le prochain comité aura lieu à l'espace du Val de Gif le mardi 7 novembre 2017

mardi 6 juin 2017

Le coupable

Auteur : Sylvain Azial
Illustrateur : Sébastien Touache   
Éditeur : Rouergue
Date de parution : avril 2017
ISBN : 978-2-8126-1221-3
A partir de 5-6 ans

Résumé :

Au moment de partir travailler, le bûcheron ne retrouve pas sa hache. Ne la trouvant nulle part, il sort pour se renseigner auprès de son voisin. C’est alors que naît en lui un soupçon de vol à l’égard de ce dernier qui va tourner à l’obsession et à la certitude. Et pourtant…

Analyse :

La lecture de l’album provoque l’agréable sensation de retrouver l’auteur Tomi Ungerer (notamment Les trois brigands) tant par l’écriture que par l’illustration, et même la qualité de papier.
Toutefois, si les références sont fortes, les particularités également. Le texte utilise volontiers un style direct, et non seulement de narration, notamment lorsque le bûcheron se parle à lui-même. Et, les illustrations sont empruntées à la BD par le trait humoristique et par la mise en page (notamment succession de situations dans une même page).
La connivence entre l’auteur et l’illustrateur donne beaucoup de force à l’album. Ainsi, lorsque le soupçon du bûcheron tourne à l’obsession, les éléments du jardin du voisin sont tous en forme de hache…
Toutefois, deux réserves sont à apporter : La déformation de plusieurs mots (étranche, camouflache, à coup chûr, démachqué…) afin d’y inclure le –ch de la hache n’était pas très utile ; on avait bien compris que l’homme était obnubilé par son outil… Et la fin de l’histoire manque de netteté puisque, au vu de l’illustration, il semble que c’est dans le jardin du voisin que la hache est retrouvée alors que le texte évoque le contraire (échange de regards par-dessus la palissade). Cette imprécision serait-elle volontaire et destinée à faire comprendre au lecteur l’incohérence d’une accusation de vol, née d’un simple soupçon, et oubliée à la simple vue de l’objet recherché ? Possible mais difficile pour les jeunes lecteurs…

Véronique N.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire