L'équipe de la Médiathèque vous souhaite de belles vacances estivales.

mardi 9 février 2016

Une île sous la pluie

Auteur : Morgane De Cadier
Illustrateur : Florian Pigé
Éditeur : Balivernes
Date de parution : octobre 2015
ISBN : 9782350671185
Âge : 5 ans

Résumé :

Deux îles se côtoient tout en étant très différentes : sur l’une, couverte d’immeubles, il pleut tout le temps, sur l’autre la nature a tous les droits et il fait toujours beau. Les habitants (des chats) de ces deux contrées ne se rencontrent jamais. Mais un jour Sauvageon décide de traverser à la nage le bras de mer qui sépare son île verte de sa voisine. Il s’installe et fait comme « chez lui » : il saute dans les flaques, mange du poisson cru à même le trottoir, sous le regard désapprobateur, voire courroucé des distingués chats urbains, qui ne sortiraient jamais au grand jamais sans leur parapluie. Ayant essayé sans succès de lui apprendre leurs bonnes manières, ils finissent par l’expulser. Mais voilà qu’à force de pluie, l’eau monte sur leur île. Sauvageon, appelé au secours, revient les sauver de l’inondation et leur apprend à nager.

Analyse : 

Au premier abord on pourrait croire à une situation pleine de clichés, mais tout est bien plus subtil et intéressant : l’île pluvieuse est un peu triste, non pas à cause de la ville qui la recouvre mais parce que tout le monde se ressemble ; Sauvageon ne s’intègre pas, mais parce qu’il garde sa liberté et ne rentre pas dans la norme. D’ailleurs est-il un touriste ou un immigré ? Et tous les chats citadins ne posent pas le même regard sur l’étranger : les enfants sont beaucoup plus curieux que dérangés. 
Finalement, la différence est un enrichissement et même ces chats urbains un peu coincés vont en convenir et en profiter. 
Les illustrations de Florian Pigé sont magnifiques. Il faut voir les expressions des chats ! Il prépare ses textures à l’aquarelle, les scanne et ensuite utilise l’ordinateur. Le format allongé est une bonne idée. Enfin, la couverture cartonnée, l’épaisseur du papier mat font du livre un objet très agréable. J’aime cet album.

MDBN Les Ulis

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire